Pourquoi Aimable et Suzanne ?

Le blog et ma boutique s’appellent Aimable et Suzanne, pourquoi ?

Mon grand-père et ma grand-mère ont eu une place très importante dans ma vie. Et quand je dis « ont eu », le passé me dérange car pas une journée ne passe sans que je pense à eux. Ils sont à mes côtés, tous les jours. Aimable, c’était mon grand-père, Suzanne ma grand-mère.

Le luxe que représente aujourd’hui le beau linge ancien leur semblerait sans doute étrange. Le luxe en général leur semblait étrange.

Mon goût pour le linge ancien vient d’une sensation très identifiable : le rugueux et la douceur conjuguées d’un drap de lin dans mon petit lit chez eux et (cerise sur le gâteau !) le torchon de chanvre dans lequel ma grand-mère enveloppait une brique chaude pour réchauffer mes draps l’hiver. L’esthétique est venue plus tard.

Linge ancien Aimable et Suzanne

On se chauffait au bois, le café était moulu dans un moulin Peugeot à manivelle (aujourd’hui mon moulin à poivre), l’armoire Normande de leur mariage renfermait des odeurs et des trésors inoubliables…Elle est aujourd’hui dans mon salon mais je me souviens de la place de chaque chose qu’elle contenait les yeux fermés.

On ne partage pas une enfance en un article !

Mais je suis certaine que, là où ils sont, mes grands-parents aiment ma nouvelle activité parce que, non seulement son nom, mais aussi sa thématique, sont un prolongement de l’amour infini et des valeurs qu’ils m’ont transmis.

C’est un voyage dans cet univers que je vous propose ici…

 

9 réflexions à propos de “ Pourquoi Aimable et Suzanne ? ”

  1. Quel bel article et quel beai blog. Moi aussi j’adore les draps anciens et le linge de maison en général.

  2. Francoise Massot a dit:

    Bravo pour ce travail . J ai moi même quelques vêtements et linge de maisons très anciens qui mériteraient de reprendre du service…des broderies et de la dentelle en très bon état.je souhaiterais prendre contact avec une personne qui s intéressé à ce linge . Voici mes coordonnées .

  3. Agnès Guillard a dit:

    Bonjour,

    Je n ai pas eu la chance d hériter des objets de mes grands parents, c est peut être pour ça que je farfouille les vides greniers a la recherche de ces étoffes si précieuses pour moi. J ai découvert votre site car je souhaite transformer de vieux draps en rideaux pour mon salon avec le thé,merci pour les explications ainsi que pour les autres recettes, vous donner une deuxième vie a ces objets du passe, c est passionnant.

    Bonne journée
    Agnès

  4. Boyer Claudine a dit:

    Moi aussi j’ai des draps et des nappes brodés par ma mère (une Bretonne) que je voudrais vendre . Quelqu’un est-il intéressé ?

    • Patricot marina a dit:

      Oui je serais interessé par des draps’et taies d oreiller anciens mais a des prix raisonnables …mon portable en belgique 0032 474965203. pour un lit de 1m80 et de 1m60

      Merci de me telelphonner . Mme Patricot

  5. Bonjour j’ai beaucoup de drap ancien brodé mais avec beaucoup de tâches comme de la rouille c’était à ma grand mère ils sont restés très longtemps dans les armoires comment puis je faire partir ces tâches merci

    • oueslati marylin a dit:

      eau de javel ; savon noir et a bouillir ! j adore les draps anciens !

    • Catastrophe!
      surtout pas d’eau de javel direct! Ces tâches sont un champignon et vous feriez des trous !
      Lavez d’abord vos draps avec une lessive normale additionnée d’une cuillerée à soupe de bicarbonate de soude ! Si les tâches ne disparaissent pas complètement servez vous en tels quels et recommencez avec le bicarbonate au prochain lavage !
      Le miracle est l’exposition au soleil du linge imprégné d’eau savonneuse de 12 à 14 heures en été ! Les tâches disparaitront comme par enchantement en mouillant le linge au fur et à mesure qu’il sèche ! (vaut mieux pour cela habiter dans le midi !

Laisser un commentaire